​Découverte​ ​de la Transition

La Transition, c’est quoi ?

La Transition est un mouvement de citoyens qui se rassemblent pour imaginer et construire le monde de demain.

Lancé en 2006, le mouvement soutient ces citoyens pour les aider à relever les grands défis auxquels il sont confrontés, en commençant au niveau local. En se rassemblant, les citoyens sont capables de proposer des solutions innovantes, de les partager et de les améliorer collectivement. En pratique, ces citoyens se réapproprient l’économie, suscitent l’esprit d’entreprise, réimaginent le travail, développent de nouvelles compétences et tissent des réseaux de liens et de soutiens. C’est une approche qui s’est répandue maintenant dans plus de 50 pays, et dans des milliers d’initiatives: dans des villages, des villes, des universités et des écoles.

L’historique du mouvement de la Transition

Un premier groupe de citoyens s’est créé en 2006 à Totnes en Grande-Bretagne à l’initiative de Rob Hopkins, un formateur en permaculture. Le projet a connu un grand succès et le mouvement s’est rapidement répandu dans le monde. Aujourd’hui, il existe plus de 4000 initiatives de Transition dans plus de 51 pays, dont la Belgique. On entend parfois l’expression « Villes en Transition », mais on préfère aujourd’hui parler d’Initiatives de Transition car elles naissent aussi dans des quartiers ou à la campagne. Ensemble, ces Initiatives forment un réseau mondial (le Transition Network).

Qu’est-ce qu’une Initiative de Transition ?

Pour passer à l’action, rien de tel que le quartier. Les Initiatives de Transition naissent par la volonté de quelques citoyens motivés qui veulent rendre leur villes, villages ou quartiers plus durables et plus conviviaux… Des citoyens se mettent à travailler ensemble et unissent leurs forces, créativité et énergie pour lancer des actions et projets concrets qui engendrent un changement positif dans leur lieu de vie. Les Initiatives sont basées sur une vision positive de l’avenir, et une position constructive vis-à-vis du monde politique. Au début, les groupes s’informent et apprennent à se connaître, puis rapidement des projets concrets sont organisés autour de thèmes comme l’énergie, l’habitat, la nourriture, le transport, la culture, etc. Tout citoyen peut décider de lancer une action ou projet et tout citoyen est invité à y participer. En Belgique, c’est le Réseau Transition Le mouvement de Transition

Et la Transition en Belgique ?

« Encourager, inspirer, mettre en lien et offrir du soutien aux Initiatives de Transition ainsi qu’en favoriser l’émergence », c’est l’objectif du Réseau Transition en Belgique francophone. Né des initiatives en 2012, il développe de nombreuses formations, des actions, des outil et publications, des événements, des rencontres D’une initiative en 2009, nous sommes passés à plus de 100 initiatives en 2017 (je souhaite plus d’informations ou être soutenu dans mon projet de Transition) .

Cartographie de la Transition

Veuillez découvrir ici ce projet de carte interactive, en cours de développement.

A terme, celle-ci permettra un échange direct avec d’autres outils cartographiques de sorte que chaque modification apportée par un acteur sera automatiquement mise à jour sur la carte.

Différentes fonctions seront intégrées à la carte permettant :

  • de rechercher facilement une initiative sur base de critères de recherche ou de mots clés ;
  • d’accéder à une fiche descriptive de l’initiative
  • de rentrer en contact facilement avec ​le ​porteur ​de ​projet.

En plus de la carte, nous ajouterons un formulaire permettant à de nouvelles initiatives de se présenter ou aux initiatives déjà référencées sur la carte de demander des adaptations