2eme Atelier de Demain – Un méthodologie innovante pour déployer la Transition

Une soixantaine d’acteurs de la transition se sont retrouvés pour le 2e Atelier de Demain, ce jeudi 20 septembre à Louvain-La-Neuve. Cet atelier proposé par Wallonie#Demain, s’est déroulé en parallèle avec la journée entreprises dans le cadre du Festival Maintenant!.

Placé sous le signe de la proposition concrète de solutions collectives pour déployer la Transition, une méthodologie innovante avait été proposée pour cet atelier: le Design Thinking. Une technique permettant de concevoir rapidement un “prétotype” d’un projet, notamment en se mettant à la place des utilisateurs finaux afin de s’assurer de répondre à leurs besoins. Pour ce faire, nous avions fait appel à l’équipe d’IdCampus pour faciliter les différents projets proposés selon cette méthodologie. Un tout grand merci à eux !

Les 4 projets-solutions suivants ont donc été travaillés, répartis dans six équipes:

1. Le projet “Smart de la Transition” (mutualisation)

L’atelier a permis d’aboutir à la proposition de mise en place d’un “guichet unique” qui offrirait des services répondant aux besoins communs des acteurs de la Transition pour leur permettre de se concentrer sur leur raison d’être et leurs actions de terrain. Parmi les besoins identifiés, ont été cités : la comptabilité, la communication, l’assistance juridique et administrative, l’accompagnement stratégique notamment sur le modèle économique du projet,…

Ce guichet unique s’appuierait sur des experts engagés selon le modèle du “groupement d’employeurs” et sur un réseau d’experts externes qui proposeraient leurs services de manière payante ou sous forme d’échange (SEL).

Une boîte à outils serait également disponible proposant des solutions accessibles en ligne ainsi qu’un forum de partage d’expériences et de bonnes pratiques.

Ce nouveau service de support mutualisé jouerait également un rôle de représentation du secteur vis-à-vis des autorités publiques et de l’administration dans le but d’optimiser les procédures administratives et de contrôles actuelles afin de réduire la charge supportée par chaque porteur de projets.

2. Le projet “Grande levée de fonds”

L’objectif de cette campagne est de lever des moyens financiers, matériels et/ou humains pour les projets citoyens de transition. Nous avons travaillé sur la piste du Community Funding. Un moyen pour les personnes actives, avec ou sans enfants, qui ont peu de temps et qui ont besoin de faire partie d’une communauté de sens, de contribuer à la transition au sein de leur “communauté” existante. Le Communauté Funding c’est le soutien apporté par une “communauté” à des projets. Par exemple, une communauté de travailleurs qui déciderait de soutenir un projet ou une communauté scolaire (enfants, parents, enseignants, et le quartier) qui soutiendrait le “green wish” d’un enfant de l’école.

3. Le projet “Académie de la Transition”

L’objectif est de proposer un programme de formation et d’accompagnement répondant aux besoins des acteurs de la Transition ou d’autres acteurs qui souhaitent acquérir de nouvelles compétences et/ou être soutenu dans leur projet. Deux prétotypes ont été identifiés pour deux publics-cibles;

Le premier est s’adresse à des publics diversifiés, (futurs) porteurs de projet désireux de développer des actions à impact positif. Les participants sont invités à choisir un projet parmi plusieurs propositions sur lequel ils travailleront en équipe pluridisciplinaire et en s’inspirant d’expériences de terrain (formation-action, on se forme en expérimentant). La pédagogie privilégiera l’approche “tête, main, coeur” (alliant savoir, savoir-être et savoir-faire). Une formation ‘qui se déplace’, on apprend en se confrontant aux projets de terrain.

Le second prétotype vise plus particulièrement les élus communaux, dénommés futurs héros de la transition. Une caravane de la transition academy sillonera les villes et villages de Wallonie pour convaincre les élus de l’importance de la participation citoyenne. Les élus intéressés participeront à une transition academy écosystémique où ils pourront expérimenter des projets de transition (maraichage, participation, etc).

4. Le projet “Ecosystème Ville”

L’objectif de ce projet est de recréer des écosystèmes économiques autour des villes, avec une économie circulaire. Ce modèle permet de faire circuler les ressources financières localement et ainsi capturer une partie des ressources qui s’en vont habituellement dans la spéculation. La valorisation des compétences locales et la recréation de liens sont au coeur du projet Ecosystème ville. Une fois en place, l’écosystème capture les flux économiques et donc devient viable financièrement car générateur de revenus.


Le Design Thinking au service de la Transition

La méthode utilisée par IdCampus se base sur le Design Thinking, méthode dont les principales étapes sont présentées ci-dessous. 

Un processus collaboratif, dynamique et intense, comme l’illustrent les photos ci-dessous.

Prochaines étapes pour mettre en oeuvre les projets

D’ici le prochain atelier qui aura lieu le 22 novembre 2018 (lieu à convenir), les participants aux Ateliers de Demain auront été invités à tester les prétotypes auprès de publics cibles variés. C’est nourris par ces apports et précieux feedback que nous affinerons les 4 solutions lors du 3e atelier, et lancerons officiellement leur envol !

Merci au Festival Maintenant pour leur accueil !