3e Atelier de Demain: Poser​ ​les​ ​bases​ ​et lancer les nouveaux​ ​projets

Introduction

Trois « Ateliers de Demain » ont été organisés entre juin 2018 et janvier 2019 afin de faire émerger des solutions communes qui répondent aux défis de la Transition en Wallonie. Dans cet article, nous vous proposons un compte-rendu du 3eme Atelier qui a eu lieu ce 10 janvier !

Rappelez-vous: de nombreux acteurs issus de différents horizons de la Transition s’étaient réunis une première fois le 5 juin à Namur et ensuite le 20 septembre à Louvain-La-Neuve dans le cadre du Festival Maintenant.

Placés sous le signe de la recherche de solutions collectives pour déployer la Transition, ces deux « Ateliers de Demain » ont notamment permis d’identifier et de faire émerger des projets concrets.

Le premier atelier était placé sous le thème de l’émergence d’idées. Une quinzaine de solutions pour déployer la Transition en Wallonie y étaient discutées:

Sensibiliser les notairesCampagne de levée de fondsSmart Transition
Rémunération des bénévolesSexy TransitionTransition on Tour
SDG et TransitionCentre de TransitionEcosystème Ville
Filière LaineConstellation sur l’argentPAC Citoyenne
Participation libre et conscienteTransition AcademyEco-coworking
Micro réseau d’électricité localeSEL

Cette vidéo présente les principaux résultats du 1er Atelier.

Après cette phase d’émergence, le second atelier du 20 septembre a visé la convergence en se focalisant sur 4 projets:

  • l’écosystème ville,
  • l’académie de la Transition,
  • la grande levée de fonds
  • Smart – mutualisation de la Transition

Ces projets ont été traités en faisant appel à la méthodologie du Design Thinking.

3eme Atelier

Le troisième atelier de Demain s’est donc tenu ce 10 janvier 2019 dans le but de poser​ ​les​ ​bases​ ​réelles​ ​des nouveaux​ ​projets​ ​et​ des ​partenariats​ ​envisagés​. Cet atelier a également permis ​de chercher des​ ​consensus​ ​pour​ ​des recommandations relatives à leur mises en oeuvre.

Les 35 participants se sont répartis en groupes de travail pour d’une part bonifier les projets tels que défini à l’issue du 2ème atelier et d’autre part définir concrètement les conditions de leur mise en oeuvre.

Voici un résumé des échanges dans chacun des groupes de travail:

Transition Academy

En sous groupe, les participants ont affiné les deux projets identifiés lors de l’atelier 2 :

  • développer des formations, des outils d’accompagnement pour les pouvoirs publics communaux (élus et fonctionnaires) sur la participation (citoyenne et des acteurs locaux) en lien avec les enjeux de la transition
  • développer des formations des outils d’accompagnements pour les (futurs) porteurs de projet en s’inscrivant dans une pédagogie “tête-main-coeur” et ancrée sur le terrain

Pour ce faire, nous leur avons proposé une grille leur permettant d’analyser les différentes facettes de l’implantation des projets et d’identifier des stratégies pour en favoriser la mise en œuvre. Quatre objectifs de la TA (Transition Academy) ont pu être identifiés avec les participants :

  • Etre à l’écoute, identifier et rassembler les besoins des publics cibles…
  • Mutualiser, fédérer, centraliser les initiatives de formation existantes
  • Communiquer, être une vitrine, faire résonance sur les formations, les success stories pour toucher des publics variés
  • Proposer des formations, accompagnement qui n’existe pas encore sur le marché en privilégiant l’approche pédagogique “tête, main, coeur” (alliant savoir, savoir-être et savoir-faire) et en se confrontant aux projets de terrain.

Les participants ont identifiés différentes étapes pour répondre aux objectifs susmentionnés et mettre en oeuvre concrètement la TA: la mise en place d’un comité de pilotage, la réalisation d’une étude de marché pour identifier les besoins de publics cibles, le mapping des formations/services d’accompagnement existants, la réalisation d’ outils de communication présentant le catalogue de formations disponibles dont site internet, etc, la mise en place d’indicateurs pour mesurer l’impact de la TA.

Prochaine étape: tous les participants se sont montrés enthousiastes à l’idée de poursuivre la co-construction de cette académie de la transition si des moyens sont disponibles.

Grande levée de fonds

L’objectif de cette campagne est de lever des moyens financiers, matériels et/ou humains pour les projets citoyens de transition. Nous avons travaillé sur la piste du Community Funding à l’échelle d’un territoire (commune ou groupement de communes). Un moyen pour les personnes actives, avec ou sans enfants, qui ont peu de temps et qui ont besoin de faire partie d’une communauté de sens, de contribuer à la transition. Le Communauté Funding c’est le soutien apporté par une “communauté” à des projets. Par exemple, une communauté de citoyens, scolaires ou de travailleurs qui déciderait de soutenir les projets citoyens présents sur leur territoire en donnant de l’argent, du temps ou leurs avis (vote).

Ce soutien apporté par une “communauté”, serait également renforcé par des partenariats avec les entreprises présentes sur le territoire et l’implication des autorités publiques communales qui contribueraient financièrement ou en mettant à disposition du personnel (bénévolat), des compétences (mécénat) ou du matériel.

Concrètement, lors du 3ème Atelier de Demain, nous avons pu identifier un processus complet qui pourra être déployé sur chaque commune souhaitant s’engager dans une démarche participative de transition afin d’engager toutes les parties prenantes dans le soutien des projets citoyens actifs sur leur territoire.

Ce processus se décompose en 7 étapes :

  • Formation et contacts avec les parties prenantes
  • Réunion d’information et de rassemblement
  • Appel à projets et appel à “ambassadeur”
  • Sélection des projets par un jury indépendant et par les citoyens
  • Annonce des lauréats et lancement de la campagne de collecte de dons
  • Suivi et relance de la mobilisation citoyenne
  • Fête de clôture

Ecosystème-Ville

Le projet Ecosystème-Ville vise à soutenir la recréation d’écosystèmes économiques autour des villes, avec une économie circulaire. Ce modèle permet de faire circuler les ressources financières localement et ainsi capturer une partie des ressources qui s’en vont dans la spéculation. Elles valorisent les compétences locales. Une fois en place, l’écosystème capture les flux économiques et donc devient viable financièrement car générateur de revenus.

Ce troisième atelier a permis à la dizaine de participants de jeter les bases du nouveau “Reconomie Lab”. Une série de localités pilotes seront prochainement sélectionnées pour devenir des laboratoires de la Reconomie. Dans ces localités, une première étape d’analyse, selon la méthodologie du “local economic blueprint”, permettra d’évaluer le potentiel économique des différents secteurs de l’économie locale et d’identifier des actions à mettre en place pour soutenir une activité économique réellement locale et résiliente. Une analyse croisée des résultats de cette analyse dans les différents Reconomie labs permettra de définir un modèle de développement économique local inspirant, permettant à d’autres localités de reproduire les actions mises en place.

Les cinq étapes principales de nos Reconomie Lab sont les suivantes

  • Sélection des localités “Reconomie Lab
  • Analyse via la méthode “local economic blueprint” de chaque localité
  • Analyse croisée des résultats
  • Lancement de projets locaux, résultant de l’analyse « blueprint » individuelle et croisée
  • Diffusion des résultats des analyses et des projets mis en oeuvre

Envie d’approfondir le sujet des « local economic blueprint »? Rendez-vous sur cette page

Les initiateurs du concept de « Reconomie lab »

La suite…

Lors des trois Ateliers de Demain, plus de 60 associations et mouvements citoyens ont rassemblé leurs forces et leurs expertises sous la coordination de trois acteurs de terrain – Inter Environnement Wallonie, la fondation Be Planet et le Réseau Transition – pour mettre en place un processus d’échanges et de rapprochement entre acteurs afin de répondre au défi du financement des acteurs de la Transition.

Ces rencontres ont permis de mettre en évidence la volonté de renforcer les synergies et les collaborations entre acteurs qui partagent tous les mêmes valeurs et objectifs. Le processus de co-création et d’intelligence collective mis en oeuvre à également permis d’identifier des difficultés communes auxquelles il a été possible d’apporter des solutions communes.

Des recommandations concrètes sont actuellement en cours de rédaction afin de proposer des suites à ces Ateliers de Demain.