Acheter ses boissons en bouteilles consignées

Conseil zéro déchet #10
Acheter ses boissons en bouteilles consignées

Les emballages représentent encore 20% des déchets de la poubelle non triée, dont la moitié environ sont en plastique. Et parmi eux : des bouteilles qu’on jette aussitôt qu’on a rafraichit son gosier.

Pour éviter les déchets d’emballage de boissons, on préfère acheter ses boissons en bouteilles consignées*. On les reconnaît à la mention « Consigné » ou au logo (voir image ci-dessus).

Consignées et locales

On rapporte ensuite ses bouteilles vides qui seront lavées puis réutilisées. L’idéal est qu’elles parcourent moins de 250 km pour être nettoyées. Il vaut donc mieux privilégier les boissons consignées et locales (ou mises en bouteille localement).

Le système de consigne sera encouragé pour les bouteilles pour boissons dans tous les pays de l’Union européenne. Objectif : 90% des bouteilles collectées à l’horizon 2025.

Les boissons en vrac

Consigner des bouteilles permet de collecter plus d’emballages et une meilleure gestion des déchets. Mais ça ne réduit pas les déchets. Le mieux, ça reste : pas d’emballage du tout. Les épiceries zéro déchet proposent de plus en plus des boissons en vrac. On peut y acheter du vin, des alcools et parfois des jus de fruits. On y remplit sa propre bouteille de la boisson de son choix et on ne paie à la caisse que la quantité prélevée.

Et pour l’environnement comme pour sa santé, autant éviter les déchets d’emballages pour boissons en buvant l’eau du robinet, tout simplement.

> À quand une consigne sur les canettes et les bouteilles PET ? (écoconso)

* Attention, « consigné » ne veut pas dire « réutilisable ». Les emballages consignés pour boissons en Belgique sont actuellement réutilisables. Les bouteilles que l’on rapporte sont destinées à être lavées et re-remplies.