Transition et bonne pratique : l’exemple de l’Institut Eco-conseil

Interview d’Augustin Joiris, Directeur de l’Institut Eco-conseil, lors du 1er Atelier de Demain  le 5 juin dernier à Namur.

Né en 1989, l’Institut Eco-conseil (IEC) est considéré comme l’organisme de référence pour la formation et l’accompagnement au changement, contribuant à déployer la transition socio-écologique en Wallonie et à l’international, depuis près de 30 ans.

Le cœur de son métier, c’est la formation des éco-conseillers. Un éco-conseiller est un accompagnateur de changement, un professionnel de l’environnement au service de la transition socio-écologique. Depuis 1989, ce sont ainsi près de 1000 éco-conseillers qui ont été formés. Ils interviennent dans tous les domaines de l’environnement, tels que : l’eau, l’air, les déchets, l’habitat, l’énergie, les transports, les espaces naturels… tant au sein d’administrations publiques, que d’entreprises privées, des bureaux d’études, dans le domaine de l’éducation, ou encore dans le monde associatif.

« L’éco-conseiller œuvre à proposer des solutions adaptées à des problèmes complexes ».

Vers une diversification des sources de financement de l’IEC

Cherchant à diversifier ses sources de financement, l’IEC a depuis quelques temps initié un questionnement assez fort sur sa proposition de valeur, la plus-value qu’elle offre aux organisations qu’elle accompagne.

« On s’est rendu compte que d’autres types de publics pouvaient être intéressés par nos compétences et notre offre ».

Cette réflexion ayant permis aujourd’hui à l’IEC de notamment élargir son offre de formations, de toucher d’autres publics, tout en diversifiant et pérennisant progressivement de nouvelles sources de financement.

Différentes modalités de formations proposées

L’IEC propose notamment deux manières de se former au métier d’éco-conseiller, s’étalant toutes deux sur une année;

  • Une formation initiale, pour les demandeurs d’emploi.
  • Une formation à horaire décalé, pour les salariés d’entreprises et organisations du secteur marchand et non marchand, ainsi que les indépendants.

L’IEC propose également des formations sur mesure à destination de publics variés (entreprises, pouvoirs publics, syndicats, associations, partenaires internationaux…) qui souhaitent bénéficier d’un accompagnement pédagogique dans son projet de formation en lien avec l’environnement, le développement durable et/ou la transition.

Une expertise qui s’exporte à l’international

L’Institut Eco-conseil accorde aussi beaucoup d’importance au renforcement des relations entre partenaires autour des enjeux du développement durable à l’international.

Ainsi, depuis plus de 10 ans, l’IEC participe aux programme d’échanges d’experts de Wallonie Bruxelles international (WBI ), organisant de nombreux voyages d’études et développant également des modules de formations environnementales dans différents pays (Roumanie, République Tchèque, Estonie, Lettonie, Pologne…).

Enfin, l’IEC collabore également avec bons nombres d’acteurs d’Afrique du Nord (principalement en Tunisie, Algérie et Maroc) ainsi qu’ au Burkina Faso.

Vous voulez en savoir plus sur l’Institut Eco-conseil et le métier d’éco-conseiller ?

Rejoignez les prochaines séances d’information sur la prochaine formation d’éco-conseillers à horaire décalé !

Le mardi 28 août à Namur (18h).
Le mardi 4 septembre à Bruxelles (18h).

Informations et inscriptions

Contact :

Email: formation@eco-conseil.be

Tél. : 081/39 06 80